h1

Le KUINEP

3 octobre 2002

Aujourd’hui, j’ai rencontré les autres étudiants du KUINEP (Kyoto University International Exchange Program), mon programme d’échange. Il y a vraiment toutes les nationalités qui sont représentées, ici ! Des Suédois, une Américaine, des Australiens, un Autrichien… Mais on est surtout beaucoup de Français (6 en tout) et d’Allemands (6 aussi).

Dans l’amphi de la fac, les profs se sont présentés un par un. J’ai eu un peu de mal à comprendre leur anglais, mais c’est surtout à cause de leur prononciation. Un des profs responsables du KUINEP, un dénommé Aotani, était certainement le plus bizarre : cheveux décolorés, quelques piercings, il parlait plutôt bien anglais pour un japonais, puis il est monté debout sur le bureau de l’amphi pour qu’on le voie mieux… Et puis ses blagues ne faisaient rire que lui.

Bref, ensuite on a eu droit à une réception officielle, avec entre autre sushi et charcuterie… On a rencontré nos tuteurs, car chaque étudiant en a un, pour que l’on ne soit pas trop perdu. Ma tutrice s’appelle Yuuki (ça s’écrit avec le kanji de « courage », et elle a bien insisté là-dessus), et parle couramment le français. Elle a passé quelques années en France, où elle avait un petit ami français… pas étonnant qu’elle ait eu du succès, jolie comme elle est. Puis elle m’a invitée à dîner chez elle, demain à 19h00 : elle m’a dit qu’elle habite dans une maison typiquement japonaise, qu’elle partage avec des étudiants étrangers.

Le soir, je suis allée dans un restaurant avec deux Allemandes qui parlent français (je sens que je vais bien progresser en japonais et en anglais, cette année… ), on y a mangé des udon (les grosses nouilles épaisses qui font penser à des vers de terre). C’était la première fois de ma vie que j’en mangeais… Je trouve que c’est bien meilleur que les soba (nouilles de sarrasin). Puis on est allé voir les magasins de vélo, et de téléphone portable (keitai). Tout cela est bien cher… On est allé ensuite dans un supermarché, j’ai acheté pour voir des gâteaux (des galettes avec un sur l’emballage un drapeau français et une tour Eiffel, histoire de me marrer), et des trucs bizarres (bonbons à la prune séchée, soda au melon… je verrai si c’est bon!). J’ai aussi acheté du Calpis, une boisson à base de lait mais qui a un léger goût de limonade. Sinon, j’ai remarqué que les fruits et légumes étaient énormes, ici. Et horriblement chers! Surtout les tomates!!

Je suis rentrée, puis je réfléchis pour le dîner de demain : est-ce que je dois offrir un cadeau à ma tutrice ? Dans tous les guides sur le Japon que j’ai lus avant de partir, c’était écrit qu’il fallait offrir quelque chose si on allait chez quelqu’un qui nous invite, et que si c’était un petit cadeau de son pays, c’était mieux. J’avais prévu le coup et j’avais ramené des échantillons de parfum français… Je vais lui en donner un, je verrai bien. Mais faut-il l’emballer ? Et quand est-ce qu’il faut le donner, dès que j’arrive ou non ? Arrrg, je me pose vraiment des questions stupides ! Bon, je le prendrais avec moi, et puis je verrai bien. Je crois en tout cas que je n’aurai pas dû lire tous ces guides de voyage avant de partir, car ça va très certainement m’influencer dans mon comportement…

3 commentaires

  1. Les « keitai » sont si chers que ca?:-/ j’aurai pensé que vu qu’ils en ont plein ca aurai été abordable niveau prix ^___^ dommage.


  2. Wai mwa aussi joré pensé ke sa seré moins cher k’en france

    *Zelda qui tappe squatt mdr *


  3. C génial de découvrir un pays comme ça.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :