h1

Magasins et marché aux puces

12 octobre 2002

Enfin le week-end… Tiens, je vois mon keitai qui clignote : j’ai reçu un e-mail de ma sœur de Paris. Donc ça marche bien vers la France : ça, c’est cool ! Mais je ne sais pas si ça va revenir cher (on m’a dit que c’est suivant le nombre de caractère et la taille du mail…). Vers 10h00, je vais avec Cora à un marché aux puces, loin au sud-est de la ville. Comme on est les seules à ne pas avoir encore acheté de vélo, ben on y va à pieds… En plus il fait très beau et très chaud. Et on a bien mis 2 heures pour y aller ! Mais il faut dire qu’en chemin, on a bien pris notre temps, s’arrêtant quasiment à chaque magasin, mais la plupart du temps sans rien acheter. Il y avait de jolies choses, mais beaucoup trop chères, comme des paniers en paille tressée à 40 000 yens…

Puis on est entré dans une petite galerie d’art moderne, car Cora étudie l’art en Allemagne. Deux Japonaises sont alors venues vers nous, l’une d’entre elle est l’artiste elle-même, et elle paraissait vraiment très très très étonnée de voir que l’on pouvait parler japonais! Quand on lui a dit que Cora était Allemande et moi Française, elle a paru encore plus surprise, puis elle nous a invitée à boire du thé et manger des gâteaux. On n’a pas refusé (mais on avait pas oublié que l’on était quand même en route pour le marché aux puces!)… Après avoir expliqué ce qu’on faisait au Japon, et pourquoi on est venu, elle nous a donné en cadeau un livre sur l’art Japonais et des cartes postales. Puis on est reparti en direction du marché aux puces. En fait, ce marché se tenait à l’International Community House, et il y avait beaucoup de monde. Tous les trucs utiles sont partis très vite, mais j’ai quand même pu me trouver un oreiller à 50 yens, 3 tasses de thé à 1 yen chacune, et une couverture pour l’hiver pour 100 yens. On a pu aussi prendre du thé et des gâteaux (encore…) : comme c’était gratuit, on en a bien profité. Au chemin du retour, on est passé devant un sanctuaire avec un très grand torii, et avec un mikoshi (une sorte de temple portatif) qui défilait. Apparemment demain il y a une petite fête locale… Puis on en a aussi profité pour manger des takoyaki (les fameux beignets de poulpe) ; Cora n’a pas aimé, mais moi j’ai adoré : en tout cas c’est HYPER brûlant, et quand j’en avais mis un entier dans la bouche sans le savoir, j’ai tout recraché… C’est vraiment très chaud…

2 commentaires

  1. ils ont l’air sympa les japonais ^___^


  2. Oh loool ! T’ a tout recrach� ! xD Je me serais fendu la gueule si j’ avais été a la place de Cora ! xD
    lacartooneuse-du-95@hotmail.fr
    si tu veut me contacter ! ^w^ lol biz !



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :