h1

Adieu Tokyo !

31 décembre 2002

Voilà, c’est mon dernier jour à Tokyo… C’est si vite passé… Le matin on a fait quelques dernières boutiques, puis il a fallu rentrer tôt car en fait l’amie de ma sœur doit faire un homestay ce soir et passer le jour de l’an dans une famille japonaise. Quant à moi j’ai fait l’inventaire de tout ce que j’avais acheté à Tokyo : 72 mangas, 36 jeux Playstation, 4 jeux PS2, 12 CD d’ost d’anime et de jeux vidéo, 2 peluches, 8 figurines, 7 artbooks et quelques divers trucs. ;_; Et là s’est posé un GROS problème : comment j’allais ramener tout ça à Kyoto ? J’ai bourré le plus possible ma petite valise, et le reste je l’ai divisé dans deux sacs, et finalement tout est rentré.

A 18h je me rends à Shinjuku où je dois le bus cette nuit, et laisse mes affaires dans un coin-locker pour me balader dans les environs. C’est ce que je fais donc, et me voilà donc le soir tout seule paumée à Shinjuku, ça fait bizarre… mais les rues sont très animées, et pour m’occuper je regarde un moment les écrans géants sur les immeubles de Shinjuku, qui diffusent inlassablement les mêmes pubs en boucle. Ensuite je décide d’aller au My City regarder un peu les magasins, puis je suis tombée sur un magasin de gâteaux très bons. 20h… 21h… 22h… Le temps passe, et à presque 22h30 je vais pour chercher mes affaires dans le coin locker, quand un japonais arrive et commence à me parler en anglais, en me demandant ce que je fais pour le jour de l’an, si je suis toute seule, etc. Je réponds que j’ai un bus à prendre, alors il veut me refiler son numéro de téléphone mais je ne veux pas, et il a l’air vraiment dépité, alors en cadeau il me donne une canette de bière (il en avait tout un pack) et s’en va. Heu… ils sont bizarres les gens, ici. En tout cas, quand il est hors de vue je balance la canette dans la première poubelle que je vois, car s’il y a bien quelque chose que je déteste, c’est la bière.

A 23h j’arrive donc pour prendre le bus à la gare, avec toutes mes affaires, et c’est reparti pour 8 heures de route. J’ai même pas pu dormir de la nuit, car dormir dans un bus ce n’est pas très confortable. J’arrive à 7h du matin à Kyoto, et là le calvaire recommence : aller de la gare jusque chez moi, avec toutes mes affaires ! Que faire ? Prendre le bus et s’amuser à y rentrer toutes mes affaires ? Prendre le métro et se taper toutes les marches avec mes affaires ? Lorsque j’entends l’un de mes sacs qui commence à craquer, je ne réfléchis pas plus et je prends un taxi, qui au moins me laisse devant l’entrée de la résidence universitaire. Enfin de retour dans ma p’tite chambre ! Sans même ranger mes affaires, je m’écroule sur mon futon, vraiment crevée de ne pas avoir dormi dans le bus de nuit. Je les rangerai quand je me réveillerai, j’ai le temps !

4 commentaires

  1. lol pas mal pour un nouvel an ^_____^


  2. C’est passionnant de suivre tes mésaventures au Japon. Vivement la suite.


  3. Merchiii😀


  4. sa fait mal au porte monnaie tout ça.
    J’adore te lire,c’est vraiment trop drole ce qu’il t’arrive.pove gras tu lui as brisé le coeur,c’été son dernier rateau de cette année



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :