h1

A la recherche d'un appartement…

2 février 2006

Cela fait un petit moment que je n’ai pas ecrit, parce que j’etais vraiment prise par mes recherches d’appartement, depuis que l’on a recu les papiers nous demandant de quitter notre appart’ avant le 17 fevrier prochain. Car il est hors de question que je retourne dans un appart’ fourni par le boulot, a faire de la colocation avec des americaines ou des neo-zelandaises soulardes et fetardes.

Donc lundi matin avant le boulot je me suis rendue dans l’agence Matsuzato, specialisee dans la recherche d’appartement pour les etrangers, et ce uniquement autour des lignes de metro Den-En-Toshi, Toyoko, Nanbu et Odakyu. Cette agence se trouvant a une station de chez moi, cela ne m’a donc pas trop decue de voir que les responsables parlant anglais n’etaient pas la car occupes a faire visiter des appartements, mais le seul membre du staff qui etait present (c’est tout petit comme agence, il n’y a que 4 personnes au total) m’a expliquee en japonais qu’il allait contacter tout de suite l’un des responsables, puis il m’a passe le telephone. La, un japonais parlant dans un anglais impeccable m’a demandee a quelle heure je finissais le travail, pour pouvoir le rencontrer a l’agence. Etant donne que le lundi je bosse jusqu’a 21h, il me donne donc rendez-vous a l’agence le lendemain a 18h30.

Le mardi, vers 17h50, je recois un appel de l’agence, et ils me disent de me rendre directement a la station de Azamino, ou quelqu’un m’accueillera. La-bas, un type de l’agence me demande si je suis bien la personne qui leur a telephone (c’etait facile pour lui de me reperer, j’etais la seule etrangere dans la station). On va dans un cafe, puis il me montre des papiers de plusieurs appartements qui sont libres, et qui se trouvent etre autour de chez moi. Les prix sont raisonnables, c’est autour de 60 000 yens pour une vingtaine de metres carres. Comme je suis chiante, malgre le peu de temps que j’ai pour trouver un appart’, je lui demande si il n’y a pas des appartements un peu plus grands, avec une tatami room, et la il me demande combien je suis prete a payer pour le loyer d’un tel appart. Apres une petite hesitation, je lui reponds 85 000 yens. Il me dit qu’a ce prix-la, ca sera peut-etre assez loin de Tokyo, a 40 minutes de Shibuya environ, ce qui ne me derange pas. Je lui ai dit que je prefere un appato qu’une mansion (car c’est moins cher meme si c’est moins isole), et que je dois absolument emmenager avant le 17 fevrier (dans 2 semaines ). Il me dit que ca va etre juste pour le delai, mais qu’il va essayer d’en trouver un qui corresponde a mes attentes. Je lui dis que j’aimerais quand meme visiter l’un des appartements qu’il me propose, situe a Kajigaya et donc a 5 minutes de metro de chez moi, et le rendez-vous est fixe ce jeudi a 15h.
Ca s’est bien passe pour un premier contact avec cette agence, ou on m’a expliquee clairement qu’ils ne faisaient que reserver des apparts aupres des proprio japonais, et que parfois c’est difficile car des proprietaires refusent de louer aux etrangers parce qu’ils n’aiment pas les gaijin (merci d’etre franc, meme si je le savais deja). Ce qui est embetant dans tout ca c’est qu’avant le 10 fevrier, je dois connaitre l’adresse de mon futur logement, pour la donner au servide des appartements du boulot, afin qu’ils puissent se preparer pour pouvoir demenager mes affaires. Donc si jamais ils ne trouvent pas un appart plus grand pour pas trop cher, je choisirai parmi ce qu’ils me proposent, apres avoir visite les appartements en question.

Tout cela est tres stressant a cause du temps limite que je dispose pour trouver un appart’ (pourquoi on ne m’a avertie QUE samedi dernier?); et ma coloc a l’air de s’en foutre un peu, alors qu’elle voulait aussi avoir son propre appart. Elle n’a toujours rien cherche, et je crois qu’elle s’est resignee a aller dans un autre appart de fourni par le boulot. La pauvre, si elle tombe sur des fetardes, elle va pas survivre, elle qui se couche tous les soirs a 22h30…

Jeudi : A 15 heures je me rends a Mizonokuchi, ou la meme personne que la derniere fois m’accueille. On visite l’un des appartements, qui se trouve etre dans un immeuble tres protege, avec des digicodes de partout. Ce qui me surprend au debut c’est que tout est immense et propre; le type de l’agence m’explique qu’autrefois cet immeuble appatenait a une entreprise, et que les appartements etaient d’anciens dormitory (j’ai oublie le mot francais). Ca ressemble a s’y meprendre a ma residence universitaire ou je logeais a Kyoto : l’appartement fait presque la meme taille (23 metres carres), et tout est dispose pareil. Sauf que la le loyer coute 64 000 yens, alors qu’a Kyoto je payais 10 000 yens. Cela reste tout de meme pas trop cher, sachant qu’il n’y a pas de reikin a payer, et l’avantage est qu’il y a deja un air conditionne, un frigo, et une plaque chauffante. Puis le type de l’agence me montre les appartements qu’il a trouves en cherchant sur internet, selon ma demande : il y a des 50 metres carres a Aobadai pour 85 000 yens, mais a 24 minutes de la station de metro. Puis il me montre un appartement situe a Mizonokuchi, a 5 stations de metro de chez moi. L’appartement fait 40 metres carre, il est a 5 minutes de la station a pied, et ne coute que 80 000 yens par mois (environ 600 euros). C’est etrangement louche, mais je decide de le visiter quand meme. L’appart en question se trouve dans un petit quartier aux ruelles tres etroites, et la je tombe sous le charme : ca ressemble a Kyoto! Il est situe juste a cote d’un parc, et il s’agit en fait d’une sorte de maisonnette. La, je comprends pourquoi le prix est bas : la voie rapide est juste a cote! Mais ce n’est pas si bruyant que ca, enfin pas plus que la ou j’habite actuellement, avec les camions qui font vibrer l’appart lorsqu’ils roulent trop vites.  L’appartement en question a donc deux chambres, dont une grande tatami room, je suis contente. En revanche, et je ne suis par surprise, il n’est pas fourni : pas d’air conditionne, pas de frigo, pas de cuisiniere, rien… il faudra que j’achete tout, mais ce n’est pas ce qui ca me couter le plus cher. En tout cas je craque pour cet appartement (il y a meme un petit jardin japonais! ), et apres quelques minutes de reflexion, je decide de le prendre.

Le type de l’agence me demande si je suis vraiment sure, puis il me dit que l’on peut alors faire le contrat. On se rend donc dans l’agence immobiliere du coin (Livins), qui travaille en partenariat avec la sienne, mais ou personne ne parle anglais, donc il me sert d’interprete. Dans cette agence, trois personnes nous accueillent, puis nous preparent du the. Entre temps on me prepare les papiers a remplir, puis on me pose des questions, dont mon revenu mensuel et annuel, mon adresse actuelle, mon numero de telephone, et on me demande une photocopie de mon Alien Card. Et c’est tout. Ils telephonent ensuite a mon boulot pour verifier si je suis bien une employee de l’entreprise, puis c’est a ce moment la que le boss de l’agence, une femme d’une quarantaine d’annees, arrive. Elle me salue puis me demande si je suis francaise, et elle me montre alors un morceau de bois qui orne l’un des murs de l’agence et me dit qu’il vient de Bordeaux. Puis elle me dit qu’elle s’excuse parce qu’elle ne parle pas francais, mais qu’elle connait seulement la phrase « c’est tres joli! ». -_-; Puis elle n’a pas arretee de me poser plein de questions sur la France, car il se trouve qu’elle adore les francais, et qu’elle aime aussi discuter avec les etrangers, depuis qu’un Parisien l’a aidee a retrouver son chemin a Paris, lorsqu’elle y avait fait du tourisme et s’y etait perdue, il y a 30 ans de cela. Elle m’a ensuite tout le temps appelee « Marie-chan », en me disant que j’etais… kawaii.Elle etait aussi tres surprise que j’ai 24 ans (bah quoi?). Puis elle a telephone au proprietaire de l’appartement que je veux louer, lui dit que je suis une gaijin francaise, puis elle me dit que c’est bon, et qu’il n’y a pas de probleme. Entre temps le type de l’agence finit de remplir les papiers administratifs pour moi (parce que ecrire mon adresse en kanji c’est fatigant), et apres avoir tout verifie, je signe ce qui se trouve etre un premier contrat de « reservation ». Jeudi prochain je dois retourner dans cette agence, rencontrer le proprietaire, et signer un deuxieme contrat.

A 18h, l’agence doit fermer et en fait c’est l’heure du diner pour les employes, alors on m’invite aussi a manger. Le boss de l’agence telephone et commande alors des ramen et des gyoza pour tout le monde. Lorsque le livreur arrive, tres gentils, ils me donnent le plateau entier de gyoza, qui sont vraiment tres bons (rien a voir avec les gyoza servis dans les restaurants japs en France). La, on me demande ou j’ai appris a utiliser les baguettes et comment ca se fait que je parle « bien » japonais (merci T_T), parce qu’ils pensaient que pour les etrangers, parler le japonais est presque impossible (c’est quoi ces idees recues?). Puis on se met a discuter de Kyoto, car le garcon de l’agence qui m’accompagne depuis le depart et le boss viennent de la-bas. Ah, 懐かしい… Voyant que j’aime les kimono, l’une des personnes de l’agence me donne alors l’adresse d’un de leurs amis proprietaire d’un magasin de kimono a Tokyo, si jamais je voudrais un jour y faire un tour et discuter avec lui. Ensuite, quelqu’un arrive dans l’agence, il s’agit en fait d’un producteur de dramas, qui veut louer un appartement pour 2 jours, afin d’y tourner une scene. Il connait apparemment tres bien le boss de l’agence, et cette derniere n’a fait que lui dire, en me montrant, que je suis francaise et kawaii (mais… mais… qu’elle me laisse tranquille! -_-;). A 19h20, je decide de partir, et le type de l’agence me raccompagne jusqu’a la station de Mizonokuchi, apres que tous les employes aient fait une bonne dizaine de courbettes pour nous dire au revoir. Il me dit qu’il me tiendra au courant pour le reste, mais que je dois retourner avec lui a l’agence la semaine prochaine pour rencontrer le proprietaire, comme convenu.

Voila, j’ai donc mon appart’, il ne m’a fallu que 3 jours au total pour en trouver un (c’est fou comme au Japon l’offre est plus forte que la demande). Si tout se passe bien je devrais y emmenager le 15 fevrier, car ils doivent le nettoyer juste avant. Pour le move-in cost (ce que je dois donc debourser d’un coup pour y emmenager), il sera au total de 320 000 yens environ, dont :

– 80 000 yens de reikin (le « cadeau au proprietaire »; c’est de l’argent que l’on ne revoit plus jamais)

– 80 000 yens de caution

– 15 000 yens d’assurance

– 40 500 yens pour le garant fourni par l’agence

– 37 140 yens de loyer pour le mois de fevrier

– 460 yens de frais de nettoyage

– 84 000 yens de frais d’agence (arg)

Voila, et pour finir voici le plan de mon futur appart (rah, je l’ai enfin eue, ma tatami room!) :

appat.jpg

12 commentaires

  1. eh bin! tu te debrouilles bien dis donc!!!! voila une affaire rondement menee…ahhhh ton charme kawai a fini de clouer l’affaire lol….


  2. Cet appart’ sera parfait, avec juste la Domo-Plante en plus pour decourager les voleurs.

    « Kawaii », « Marie-chan »… C’est krop krop trognon ca xD


  3. cool je suis contente pour toi et ben il sont rapide en tous cas t’aura tous cet espace pour toi toute seule waouh alors il faut que tu l’amenage mais ca c’est rien tu doit etre soulagee


  4. argh….je lisais ton truc et j’avais cette tete *.*

    Ca me fait rever….ton appart a l’air bien sympa !!!! C’est super !!😉


  5. felicitations pour ton appart !! c’est super ^^
    vivement les photos !


  6. Arf je suis jaloux… Je vais me p’tit-suissicider


  7. Et ben producteur de drama? il voulait pas te faire jouer une scene? lol


  8. Arf😀


  9. Mais Dieu n’avait pas assez d’argent non ? En tout cas ca a ete tres rapide et tu seras bien tranquille maintenant😉.


  10. Bien sympa tout ca, la chance!


  11. Marie, j’y pense, comment tu vas arriver a chauffer 40m2 en connaissant le prix de conso’ d’un climatiseur ?
    (deja, il te faudrait une clim ^^)
    nan paskeu la derniere fois quand je suis venue te voir dans ton ptit studio d’etudiant, ben je m’etais bien pelee les fesses…
    huhu on dormira a deux sous le futon XDDDD


  12. Ouais mais ca n’est pas mal du tout 40m2 surtout que moi je vit dans 12m2 avec un cuisine ,un lave linge,une TV,un lit clic clac et mes consoles

    Lol bah bonne continuation a l’avenie j’essayerais de passer plus souvent mais mon boulot ne me le permet pas de trop



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :